Questions fréquentes

 

Les salariés bénéficient sur justification, à l'occasion de certains événements, d'une autorisation d'absence exceptionnelle, accordée dans les conditions suivantes :

Sans conditions d'ancienneté :

- Mariage du salarié : 4 jours

- décès d'un conjoint ou d'un enfant : 3 jours

- décès d'un partenaire lié par un PACS : 2 jours

- mariage d'un enfant : 1 jour

- décès d'un père ou d'une mère : 3 jours

- naissance ou adoption d'un enfant : 3 jours

- décès d'un frère ou d'une soeur : 1 jour

- décès d'un des beaux parents : 1 jour

 

Sous réserve d'avoir trois mois d'ancienneté :

- préselection militaire dans la limite de 3 jours

 

Sous réserve d'avoir 6 mois d'ancienneté :

- mariage d'un enfant : 2 jours

- décès d'un grand parent : 1 jour

- décès de petits-enfants : 1 jour

 

Ces journées sont rémunérées :

- pour les salariés payés à l'heure : sur l'ensemble des services exécutés dans la même journée.

- pour les salariés payés au forfait : sur la moyenne journalière du salaire perçu le mois précédent.

- pour les salariés payés au mois : les journées d'absences autorisées ne seront pas déduites du salaire mensuel.

 

1 ou 2 jours supplémentaires, non rémunérés, pourront être accordés sur demande de l'interessé.

Les absences ne pourront être différées dela date où elles sont justifiées par les événements de famille.

Ces jours d'absence n'entraînent pas de réduction de la rémunération. Ils sont assimilés à des jours de travail effectif pour la détermination de la durée du congé annuel.

http://www.cse-gsf-saturne-brumath.com/faq/combien-de-jours-ais-je-droit-pour-evenement-familial